Clémence Chabbert Naturopathe Bordeaux

Retrouvez tous les conseils et informations pour votre santé !

Clémence

Catégories
Naturopathie, tips Uncategorized

Les hormones féminines

Comment fonctionnent les hormones féminines?

Saviez vous que notre fertilité, commence dans notre cerveau ?

Vous avez toutes déjà entendu parler des œstrogènes et de la progestérone, les fameuses hormones sexuelles féminines. Et cela, je n’en doute pas. Reines de notre fertilité, elles sont toutes les deux sécrétées par les ovaires. Mais si je vous disais qu’en réalité le véritable chef d’orchestre de notre fertilité était l’Hypothalamus.

Mais ?

Je vais tout vous expliquer. L’hypothalamus et les ovaires sont deux composantes essentielles du cycle féminin, et leur interaction est cruciale pour la régulation de la fertilité. Un véritable dialogue hormonal s’établit entre eux, dans LE but ultime: nous rendre fertile et faire un bébé.

L’hypothalamus est une glande située dans le cerveau. Il joue un rôle central dans la régulation de divers processus biologiques, tels que la satiété, la soif, la régulation de l’appétit et du poids corporel, le stress, le cycle veille-sommeil mais aussi, et surtout, ce qui nous intéresse ici, la reproduction. Rien que ça ?!

Concrètement, et pour y voir un peu plus clair dans tout ça, voici donc ce qu’il se passe pendant notre cycle. Vous êtes prêtes ?

Pendant les règles, c’est à dire pendant la première phase du cycle, l’hypothalamus sécrète une première hormone appelée GnRH (gonadotrophin-releasing hormone). Cette hormone active l’hypophyse, une autre glande située juste en dessous de l’hypothalamus, puis répond à son tour en libérant la FSH (hormone folliculostimulante) en direction de nos ovaires. La FSH indique alors à ces derniers qu’il est temps de commencer la maturation des follicules (enveloppe des ovocytes).

Phase pré ovulatoire

C’est le début de la phase pré ovulatoire appelée aussi phase folliculaire. Les follicules maturent au sein de chaque ovaire et à mesure qu’ils croissent, ils produisent des œstrogènes.

ZOOM sur le rôle des œstrogènes (œstradiols, estrone, estriol). L’œstradiol est l’hormone la plus active pendant le cycle et la meilleur amie des femmes, vous allez comprendre pourquoi :

  • Elle favorise la pousse des seins
  • Rend la glaire cervicale accueillante pour les spermatozoïdes
  • Favorise une bonne glaire cervicale et la lubrification vaginale
  • Favorise la libido
  • Prépare l’endomètre et l’épaissit pour accueillir l’ovule
  • Favorise une bonne répartition des graisses
  • Protège le vagin des infections grâce à son Ph acide
  • Favorise la régénération des os (d’où le risque d’ostéoporose à la ménopause)
  • Rend les cheveux souples, brillants, la peau fine et douce
  • Féminise la voix
  • Favorise la mémoire
  • Antidépresseur naturelle (active la dopamine + effet neuroexcitateur)
  • Protège le coeur des maladies cardiovasculaires

En résumé, c’est le pack ultime pour favoriser l’accouplement et l’ovulation.

Quand le follicule principale est suffisamment mature (appelé follicule de Graaf), un nouveau pic hormonal déclenche l’ovulation. En effet, l’hypophyse augmente la production de LH (hormone lutéinisante). Le follicule de GRAAF s’ouvre et libère son ovocyte vers les trompes de Fallope pour être fécondé par un spermatozoïde. Le follicule vidé et déchiré devient le corps jaune, lui même à l’origine de la production de la progestérone.

Phase post ovulatoire

C’est le début de la phase post ovulatoire, appelée aussi lutéale.

ZOOM sur le rôle de la progestérone, l’hormone de la gestation.

Contrairement aux oestrogènes qu’on un effet neuroexcitateur, la progestérone est sédative. Elle nous invite à s’écouter, à ralentir le rythme, à se reposer.

  • Elle augmente la température corporelle
  • Diminue la libido
  • Assèche la glaire cervicale
  • Assèche notre peau et nos cheveux pour éviter qu’ils ne soient trop gras
  • Tout nos muscles sont un peu ramollis. Logique car le rôle de la progestérone est de protéger une éventuelle grossesse donc elle limite toute contraction musculaire possible, à commencer par l’utérus.
  • Epaissit l’endomètre pour préparer une éventuelle grossesse
  • Favorise la vascularisation de l’endomètre

Si l’ovule est fécondé et qu’une grossesse survient, le corps jaune continue de produire de la progestérone pour maintenir la grossesse. Dans le cas contraire et s’il n’y a pas de grossesse, le corps jaune se désagrège dans l’ovaire (il à une durée de vie max de 16 jours). Ainsi, la production de progestérone diminue et s’arrête pour déclencher les règles. La boucle est bouclée, retour au point de départ et à la production d’œstrogènes.

Et si vous le souhaitez, vous pouvez programmer une séance en Naturopathie ou Réflexologie et nous pouvons aborder tout cela en consultation ! Vous pouvez aussi me trouver sur les réseaux sociaux pour des TIPS en tout genre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *